Comprendre et choisir son moteur Hors-bord

 

 

L'administration Française a récemment anticipée la mise sur le marché du carburant SP95E10.
Afin de prendre en compte cette situation, Yamaha a décidé d'accélérer les tests de longévité en cours, destinés à valider la compatibilité de l'ensemble des circuits d'alimentation de ses modèles avec du carburant E10 acheté en France.

Nous confirmons qu'aucun produit de la marque n'est compatible avec ce carburant.

Si l'on met du E10 dans une machine dont le circuit d'alimentation n'est pas compatible avec ce carburant on s'expose aux problèmes suivants : 

  • Oxydation des pièces métalliques comme les parois internes du réservoir.
  • Gonflement/dégradation des composants en caoutchouc, raccords, joints, tuyaux et de toute pièce en caoutchouc inclues dans jauges et pompes à essence, dans le(s) carburateur(s) et ensembles du système d'injection.

Yamaha et Le Havre Nautic vous recommandent l'utilisation exclusive du sans plomb 98 dans votre moteur 2 et 4 temps, le sans plomb 95 restant nettement moins conseillé, mais parfaitement miscible avec ce dernier, pour un dépannage occasionnel, en le rajoutant au SP98 déjà présent dans le réservoir du bateau.

SP95E10 : ce carburant résulte d'un mélange de 90% d'essence et 10% de bioéthanol (alcool).
Ce second composant est hydro phage, absorbant l'humidité contenue dans l'air. Plus lourd que l'essence, il descend dans le fond des réservoirs (phase de séparation) et se retrouve le premier pompé par le moteur. Hors, le mélange eau/éthanol est très corrosif. Le SP95E10 ne se conserve pas plus de 6 semaines. Au delà, son indice d'octane diminue, ce qui ne convient pas au période d'hivernage ou aux motorisations peu fréquemment utilisées. De plus, l'éthanol est un solvant capable de dissoudre résines, plastiques et autres composants des réservoirs, ce qui bouchent les filtres, les carburateurs, séparateurs de vapeur et injecteurs !

En France, depuis 2007, toute la gamme Yamaha est désormais intégralement conçue avec des blocs moteurs 4 temps.

Seule technologie passant les futures normes anti-pollution, Yamaha montre l'exemple sur le marché Français, en supprimant toute sa gamme de moteurs hors-bord deux temps, carburateurs et injection, et tous ses modèles deux temps HPDI (depuis 2007).

La technologie 4 temps, une conception qui cumule des avantages incontestables : un silence de fonctionnement étonnant, surtout impressionnant dans les bas régimes, un couple plus élevé développé à tous les régimes, bateau à vide comme en pleine charge, un ralenti régulier, sans faille, dépourvu de fumée, une consommation largement inférieure et une fiabilité accrue comparativement à la technologie deux temps et enfin, des rejets moins polluants dans l'atmosphère, dû en partie à l'huile qui n'est plus brûlée pendant la combustion.

Le stabilisateur :

Le stabilisateur, appelé hydrofoils donne des ailes à votre moteur en augmentant la surface de travail de la plaque anti-cavitation. Cela permet aussi de raccourcir le temps de déjaugeage, corrige la dérive due au couple, diminue la consommation et offre une meilleure stabilité à haute vitesse. Il convient à tous les types de carènes, rapides ou semi planantes.

 

Contrôles moteur à faire soit même :

Sur un moteur hors-bord, 2 temps ou bien 4 temps, le bloc et ses périphériques craignent les périodes de non utilisation.

Un plaisancier averti doit prendre l'habitude de contrôler régulièrement certains points sur son moteur hors-bord : la direction, la batterie, le filtre à essence, le niveau d'huile moteur, l'hélice, les grilles d'admission d'eau sur l'embase.

Le compteur d'heures d'utilisation détermine quand à lui, l'entretien à effectuer par le concessionnaire agréé par la marque de votre moteur.

 

 

 

 

 

 

 

Signification de la codification Yamaha :

Codification Yamaha : F150AETX-EFI
 F Type d'embase  L = contre rotation, T = forte poussée, F = Four Stroke (4T)
150 Puissance 150 (cv)
A Génération bloc moteur A, B, C ...
E Démarrage E = électrique, M = manuel, H = barre franche
T Relevage T = trim (électro hydraulique), P = assisté (manuel assisté)
X Embase XS = compétition, S = court, L = long, X = ultra long ...
EFI Alimentation EFI = injection (rien : carburateurs)

Types d'embases moteurs :

  Embase Tableau arrière bateau Type de bateau
Arbre ultra-court XS 25 cm / 10 pouces Compétition
Arbre court S 38cm / 15 pouces Pneumatiques, bateaux jusqu'à 4m
Arbre long L 51cm / 20 pouces Semi-rigides, bateaux jusqu'à 6,6m
Ultra long X 64cm / 25 pouces Semi-rigides, bateaux >= 6,6m
Super ultra long U ou XL 76cm / 30 pouces Bateaux de plus de 7m

L'hélice idéale : 

Contrairement aux idées reçues, un moteur hors-bord ne dispose pas d'une hélice d'origine mais plutôt d'un choix d'hélices originales afin de correspondre à la carène sur lequel le moteur est monté.
Les motoristes proposent donc un choix conséquent d'hélices pour répondre au mieux aux différentes carènes présentent sur le marché.
Matérieux, inclinaison des pâles de l'hélice, diamètre de celle-ci, voilà bien des paramètres qui modifient grandement le comportement & les performances de votre bateaux.

Une hélice trop grande entraîne un sous régime du moteur, une usure prématurée & une sorconsommation.

A l'inverse, une hélice un peu courte cause des surrégimes moteur et ne permet pas d'obtenir les performances attendue (et supprime ainsi la garantie moteur).