L'Électronique marine

L'électronique marine se généralise sur toutes les embarcations de plaisance.
En constante évolution, les appareils de navigation d'aujourd'hui s'interconnectent par les bus filaires NMEA 0183 et NMEA2000, mais également en Wi-fi et Bluetooth™, afin de profiter pleinement d'un confort d'utilisation dans tout le bateau sur un iPhone ou une tablette iPad. VHF, pilotes, radars, sondeurs, communiquent avec le centre névralgique de l'installation, le combiné GPS.

Plus performantes, les cartographies marines sont colorisées par de la photographie satellite et fournissent des détails plus précis, comme la nature des fonds, les lignes de sondes, les courants, les marées et affichent les navires AIS.
Sur un choix de grandes marques, voici tout un monde d'innovation électronique, rien que pour votre bateau.

Radars - Sondeurs - VHF - Combinés - GPS fixes - GPS portables


Les radars : 

Le Radar permet de situer à bord de son bateau, le relief côtier, les rochers, les obstacles et les navires en mer, lorsque la visibilité extérieure ne le permet plus (pluie, brouillard, nuit...).
Un radar situe votre navire au centre de son écran (ou décentré suivant fonction), et dispose autour les différents échos rencontrés : côtes, jetées du port et navires présent autour de la position.
La plupart des modèles permettent de distinguer les échos fixes des échos mobiles, de mesurer la distance & le relèvement d'un point (EBL/VRM), et de maintenir une zone de garde (alarme) autour du bateau, afin de prévenir l'approche d'un navire.

Les fabricants commercialisent des antennes radars seules, afin de faire évoluer leurs combinés en véritables radars couleurs et même de se connecter à votre tablette ou smart phone.


Les sondeurs : 

Le sondeur indique non seulement la profondeur des fonds rencontrés, mais représente également avec plus ou moins de talent, le relief marin sous le bateau.
Avec un peu d'expérience, vous arriverez à distinguer épaves, ridins et bancs de poissons.

Complets, les sondeurs intègrent différentes alarmes, afin de prévenir de la présence de hauts fonds, d'une chute de tension de la batterie, du passage de poissons sous le bateau !
Des écrans aux contrastes élevés & à la définition de plus en plus fine, pour des représentations toujours plus fidèle de la réalité.

Certains modèles plus sophistiqués sont capables de convertir les multiples échos envoyés par la sonde, en véritable image sous marine. Le sondeur se compose d'un boîtier écran et d'une o de plusieurs sondes.

Le choix et l'installation doivent être réalisés avec soin selon vos besoins et votre bateau, avec quelques connaissance pour bien choisir et installer le transducteur (la sonde).

Traversante ou sur tableau arrière, la sonde est un élément déterminant, le choix de son emplacement également. N'hésitez pas à nous consulter sur le choix et le type de transducteur à adapté à votre bateau.


Les VHF :

La radio de type VHF marine, assure non seulement un contact avec les autres bateaux et les services portuaires, mais se connecte également au lecteur de carte pour ses fonctions DSC et AIS. La VHF marine se décline en deux versions : la VHF portable et la VHF fixe.

Comme pour bons nombres d'éléments en électronique marine, la VHF aussi est devenue très abordable depuis ces dernières années, quelque soit la version choisie.
L'appel sélectif s'étant largement démocratisé, les VHF fixes intègrent ce système de détresse ASN (Appel Sélectif Numérique), appelé mondialement DSC, permettant de signaler sa détresse (incendie ou voie d'eau importante) par le simple appui sur un bouton rouge protégé.

D'autres modèles intègrent également la fonction AIS : elles intègrent un récepteur supplémentaire permettant de capter la position des navires de pêche et de transport maritime.
Alors reliées au lecteur de cartographie de bord, ce type de VHF permet d'afficher ces navires à l'écran. Il est nécessaire de rappeler que ces petits bijoux de communication sont réservés uniquement à un usage maritime. Découvrez sur cette page, les modèles les plus abordables du marché, en matière de VHF marine de plaisance.


Les combinés GPS :

Devenu véritable centrale de navigation, le combiné GPS fournit une abondance d'informations, s'adaptant à toutes les navigations, régate, pêche, croisière... Même les modèles d'entrée de gamme calculent instantanément vitesse de déplacement, distance à parcourir, cap à suivre & trajet suivi, avec des champs de données multiples, souvent paramétrables.

Les combinés plus évolués affichent également des cartographies de plus en plus détaillées, avec calculent de l'écart de route, des courants, des marées, et même avec un capteur barométrique, vous informent des changements météorologiques.

Découvrez les offres combinés du moment, et n'hésitez pas à nous rendre visite ou à nous contacter : démonstration & mise en main assurée à la livraison.

L'électronique embarquée poursuit son évolution et le combiné à le vent en poupe.
Les utilisateurs apprécient d'avoir à portée de main l'ensemble de l'électronique embarquée.

Les tableaux de bord des bateaux n'offrent pas suffisamment d'espace pour multiplier les écrans devant le poste de pilotage.

Le combiné devient alors la solution idéale de bien des plaisanciers. Petit ou grand écran couleur, le combiné multiplie ses fonctions : GPS, lecteur de carte, sondeur, radar, gestion vidéo, repérage AIS des bateaux navigants, données moteur, réglage radio... 


Les GPS fixes :

On appelle GPS fixe ou amovible, le GPS sur étrier, parfaitement amovible avec ses molettes de fixation, que l'on peut également encastré dans le tableau de bord du bateau. Il doit sa dénomination de GPS 'fixe' pour l'opposer à son homologue GPS 'portable' afin de les différentier.

Cet appareil de navigation communément appelé GPS dispose donc d'un écran plus confortable que la version portable, et dépend de l'alimentation 12v de bord.
Positionneur universel, le GPS s'adapte à toutes les exigences de navigation. Il s'est imposé face aux anciens systèmes de localisation maritime (Toran, Decca...), rendus complètements obsolètes de nos jours.

En perpétuelles évolutions, les dernières générations ont placées le GPS comme centre névralgique du bateau.
Dotés d'interfaces de plus en plus accessibles, multipliants leurs fonctions, les GPS ne cessent d'évoluer : sensibilité des antennes, vitesse d'acquisition satellitaire, cartographie 2D et 3D très détaillée, bases de données enrichies, interconnections par bus (NMEA2000 ou Ethernet), et même liaison Wi-fi avec tablettes et iPhone.

Le GPS d'aujourd'hui communique avec la radio VHF, ASN et AIS, le radar, le pilote, les balises, montres et capteurs diverses...


Les GPS portables :

Il doit sa dénomination de GPS 'portable' pour l'opposer à son homologue GPS 'fixe' ou amovible.
Contrairement à son homologue, le GPS portable s'invite à bord sans y rester, afin d'être utilisé dans d'autres applications ( rando, routière, sportive...). Cet appareil de navigation communément appelé GPS est alimenté par piles et peut parfois être relié à l'alimentation de bord.

Positionneur universel, le GPS s'adapte à toutes les exigences de navigation. Il s'est imposé face aux anciens systèmes de localisation maritime (Toran, Decca...), rendus complètements obsolètes de nos jours.

En perpétuelles évolutions, le GPS portable suit également l'évolution des positionneurs : étanchéité, sensibilité des antennes, vitesse d'acquisition satellitaire, cartographie 2D et 3D détaillée, bases de données enrichies, liaison sans fil avec d'autres GPS.

Sa polyvalence n'en finit pas de séduire les adeptes de l'électronique de poche.